Injections d’acide hyaluronique pour traiter le sécheresse vaginale et les atrophies vulvo-vaginale

Réjuvénation vulvo-vaginale

 

La médecine esthétique continue d’évoluer. Après le traitement des rides du visage, du cou, du décolleté et des mains elle a aujourd’hui une application dans la Réjuvénation Vulvo-vaginale.

Qu’est-ce que la Réjuvénation Vulvo-vaginale ?

  • La Réjuvénation Vulvo-vaginale a principalement 2 indications l’une médicale et l’autre esthétique : L’atrophie vulvo-vaginale ou sécheresse peut affecter les femmes quelle que soit la période de leur vie quelle que soit leur âge, elle peut être provoquée par la prise de certains médicaments ou par une ménopause chirurgicale.
  • Entre 35 et 40 ans, du fait d’une prédisposition ou du fait d’une ménopause précoce, on peut constater chez ces femmes une hypotrophie de la peau et des tissue, c’est l’amincissement des grandes lèvres qui perdent leur fonction protectrice de la zone vulvaire et du vagin.
  • A la ménopause, le taux d’œstrogène chute entrainant une atrophie de la zone vulvaire au niveau du pubis, des grandes lèvres, du clitoris ainsi que des muqueuses du vagin, l’épithélium vaginal devient mince et friable, les sécrétions vaginales, la lubrification et le flux sanguin sont diminués, le vagin devient moins élastique avec perte des crêtes vaginales, une sècheresse vaginale s’installe provoquant un inconfort, des irritations et des démangeaisons. Lors des rapports sexuels, la sècheresse aura pour conséquence des douleurs allant jusqu’au saignement. Des infections à répétition surviendront en raison de l’augmentation du PH. Tous ces symptômes ont un retentissement psychologique sur la femme .
  • Chez certaines patientes, les grandes lèvres s’amincissent, s’atrophient (atrophies cutanées labiales et périnéales) et se fripent. Parfois les femmes présentent des asymétries au niveau des lèvres, avec perte de volume et de tonicité. On peut aussi corriger les cicatrices rétractiles et douloureuses. L’aspect inesthétique des lèvres peut gêner, provoquer des complexes et ainsi altérer la confiance en soi.

Aujourd’hui la femme pré ménopausée (à partir de 45 ans) ou ménopausée (à partir de 50 ans) se sent en pleine forme et souhaite continuer à mener sa vie de femme et vivre de façon épanouie sa relation avec son partenaire.

Réjuvénation vulvo-vaginale

Desirial, l’acide Hyaluronique spécifiquement destiné à la zone vulvo-vaginale.

Les produits Desirial sont destinés à la biostimulation, la réhydratation et le volume.

Grâce à son pouvoir hydratant et volumateur l’acide hyaluronique contenu dans Desirial permet de :

  • Régénérer le contenu tissulaire pour une meilleure hydratation des muqueuses
  • Stimuler les fibroblastes par un effet mécanique pour activer la production de collagène et d’élastine.
  • Créer des volumes pour corriger certaines imperfections morphologiques de la vulve, des grandes lèvres Améliorer l’aspect esthétique de la région vulvo-vaginale
  • Apaiser la sensation d’irritation.

Comment se déroule la séance ?

Lors de la séance le médecin pratiquera des injections :

  • A l’entrée du vagin (le vestibule) pour réhydrater les muqueuses.
  • Sous le derme des grandes lèvres pour restaurer les volumes, les réhydrater et recréer « l’abricot ».

Pour rendre confortable les injections, une anesthésie locale sera pratiquée, La séance dure environ 30 minutes, Après 5 jours vous retrouverez vos sensations lors des rapports sexuels.

Quelle est la durée d’action du traitement ?

En fonction de la sévérité des symptômes, le traitement sera à renouveler 1 à 2 fois par an :

  • Correction de la sècheresse : durée entre 6 et 9 mois
  • Correction des volumes : 9 à 10 mois

Combien coûte le traitement ?

A partir de 350€ TTC

Quels sont les effets indésirables ?

Léger œdème (gonflement), hématome (bleu), rougeurs pendant 48h.

Contre-indications :

  • Femmes enceintes ou allaitant
  • Problèmes cutanés, inflammatoires ou infectieux sur la zone à traiter.

Recommandation pré-injections

Eviter la prise d’anticoagulants, d’aspirine, d’anti-inflammatoires non stéroïdiens, d’antiagrégants plaquettaires une semaine avant l’injection.

Recommandation post-injections

  • Eviter les lieux humides : piscine, gymnase, hammam, jacuzzi pendant 10 jours.
  • Eviter les activités générant une pression de la zone traitée (vélo, équitation).
  • Les rapports sexuels seront à éviter pendant 5 jours.
  •  
  • Ne pas porter de vêtements serrés pendant 5 jours.

Une consultation avec le Dr Cheriet permettra d’établir un devis pour un traitement personnalisé.

Dr Aïda CHERIET
Médecin Esthétique, Paris
4 avenue Marceau - 75008 PARIS - Tél. : 01 45 05 45 04

• Mentions légales• Plan de site