L’épilation laser est un acte réalisé en général à l’automne, en hiver ou au printemps.
Il est cependant possible de faire des séances de laser en été. En effet ce sont des idées reçues car aujourd’hui les habitudes ont changé et on peut pratiquer l’épilation toute l’année. C’est plus une question d’individu que de saison.
Le climat et la façon de vivre sont différents. Certaines personnes profitent du soleil des tropiques en hiver, d’autres prennent des compléments alimentaires pour avoir le teint hâlé, font des UV en cabine ou s’enduisent d’auto-bronzant pendant la saison hivernale.

L’épilation laser en été

Le laser épilatoire ne peut être utilisé que sur des peaux non bronzées. C’est-à-dire des peaux sans production de mélanine liée à l’exposition au soleil, aux UV, au Bêtacarotène, aux comprimés et lotions auto-bronzantes.
En effet, c’est la mélanine des poils (leur couleur) qui conduit la lumière du laser jusque dans la racine des poils. Si la peau du patient n’est pas bronzée, l’épilation laser peut-être pratiquée.
En revanche, si la peau est bronzée, la lumière du laser sera diffusée au niveau des poils mais aussi de la peau. Il y a des risques de brulures importantes et de dépigmentation ou d’hyperpigmentation (taches brunes) au niveau de la peau.

Etant donné qu’il faut en moyenne 18 mois à raison de 1 séance toutes les 6 à 8 semaines pour le corps et une séance toutes les 2 à 3 semaines pour le visage (sourcils, lèvre supérieure et milieu du menton) afin d’obtenir des résultats efficaces. Par principe, les patientes commencent les traitements en hiver. En effet, il est assez rare d’être bronzée à l’automne, en hiver ou au printemps, donc pas de mélanine au niveau de la peau qui pourrait provoquer des brûlures. Bien sûr les chanceuses qui profitent des vacances sur l’autre hémisphère pendant l’hiver devront d’abstenir de laser à leur retour, jusqu’à ce que leur peau débronze, au minimum 1 mois après l’exposition.

Les avantages de l’épilation laser en été

Dès la première séance de laser les résultats seront durables. Environ 4 semaines sans poil.
Il n’est pas rare que des patientes viennent faire une séance laser juste avant leurs vacances pour être libres pendant leurs congés sans avoir à courir chez l’esthéticienne du coin ou avoir recours au rasoir. Discrétion assurée !
Plus les poils sont foncés et épais, meilleur sera le résultat.

Une dernière séance laser avant les vacances

Si vous avez déjà commencé des séances d’épilation laser cet hiver ou ce printemps, une dernière séance avant le départ en vacances vous offrira un résultat prolongé. Comptez 6 semaines sans poil, une vraie liberté !
L’exposition au soleil après une épilation laser
Patientez environ 5 à 7 jours avant de vous exposer aux UV (soleil, cabine UV ) après votre séance laser.
N’oubliez pas d’appliquer une crème solaire à indice 50 pour protéger votre peau, surtout sur les zones traitées au laser. Il existe des crèmes légères, teintées, très agréables à appliquer et efficaces.
Afin d’éviter toute irritation sur les zones traitées, évitez les gommages, hammam et la piscine, immédiatement après la séance. Pour ne pas stimuler la mélanine de la peau, il est proscrit d’appliquer des autobronzants, de prendre des médicaments photo sensibilisants ou de la beta carotène pendant 10 jours après la séance d’épilation laser.

Les conseils du Dr Aïda CHERIET

Avant la séance de laser au niveau du corps, je conseille un gommage au gant ou à la crème pour se débarrasser des cellules mortes et bien réhydrater la peau en vue d’une séance de laser efficace.

Vous pouvez également me laisser un commentaire. J’y répondrai dans les meilleurs délais

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *